29 Views
Published
http://www.murmurmori.com

EN MAI, COLIN MUSET:
En mai, quant li rossignolez
Chante cler ou vert boissonet,
Lors m’estuet faire un flajolet,
Si le ferai d’un saucelet,
Qu’il m’estuet d’amors flajoler
Et chapelet de flor porter
Por moi deduire et deporter
Qu’adès ne doit on pas muser.
L’autr’ier en mai, un matinet,
M’esveillerent li oiselet,
S’alai cuillir un saucelet,
Si an ai fait un flajolet ;
Mais nuns hons n’en puet flajoler,
S’il ne fait par tout a löer
En bel despendre et en amer
Sanz faintisë et sanz guiler.
Gravier, cui je vi jolïet,
Celui donrai mon chapelet.
De bel despendre s’entremet,
En lui nen a point de regret,
Et por ce li vuil je doner
Qu’il ainme bruit de hutiner
Et ainme de cuer sanz fauser;
Ensi le covient il ovrer.
La damoisele au chief blondet
Me tient tot gay et cointelet;
En tel joie le cuer me met
Qu’il ne me sovient de mon det.
Honiz soit qui por endeter
Laira bone vie a mener!
Adès les voit on eschaper,
A quel chief qu’il doie torner.
L’en m’apele Colin Muset,
S’ai maingié maint bon chaponnet,
Mainte haste, maint gastelet
En vergier et en praelet,
Et quant je puis hoste trover
Qui vuet acroire et bien preter,
Adonc me preng a sejourner
Selon la blondete au vis cler.
N’ai cure de roncin lasser
Après mauvais seignor troter:
S’il heent bien mon demander,
Et je, cent tanz, lor refuser

https://musicamedievale.blogspot.com/p/colin-muset.html
Category
Medieval
Tags
colin muset, en mai, murmur mori
Be the first to comment